Erreur de Jeunesse - Livre de BSAM, fidèle auditeur dans la boutique - Le CAA

Erreur de Jeunesse - Livre de BSAM, fidèle auditeur dans la boutique

 
12
novembre
2015
Rédigé par Le Comité des Auditeurs Actifs - 12 novembre 2015
aucun
 
 

Ici

Erreur de Jeunesse

Le métier de Maurice, est d'écouter les gens. Un peu comme le faisait Marcel Aymé en glanant des brèves de comptoir, l'oreille tendue dans les cafés ou dans la rue.

Au travers des discussions de paillasson d'une ménagère, il sait capter les angoisses de son temps.

Avec pas moins de 10.000 heures de jacasserie à son compteur, il a une vue imprenable sur la France d’aujourd’hui, la vraie. Car ici, on fraye et on fricote avec toutes les couches de la société. C’est un révélateur du français moyen que nous sommes tous.

Bref, c’est un artisan chenu du verbe, révélateur des mentalités près de chez nous.

Pour en arriver là, Maurice a une capacité de concentration et d’écoute de l’autre.

Il a même un respect de l'autre mais ça se mérite.

Son critère de sélection, car il filtre, c’est l'accent de sincérité de l’intervenant.

Mais il faut aussi avoir des choses épaisses à dire qui te travaillent.

Alors attention, il ne faut pas que tu fasses l’économie de toi-même si tu veux passer chez Maurice.

Si tu as l'habitude de l'altitude en avion, si tu sais éviter les écueils en bateau, tu as ta place dans son émission. Le reste: ton look, ta couleur, ta musique préférée, il s’en fout.

J’ai essayé de faire un bouquin dans le plus pur style Rock’n’roll et acidulé de Maurice.

Nos veillées d’écoute de MRL, c’est une tranche de vie (1997- 2015) que j’ai voulu mettre sur le papier. Pourquoi ? Parce que ses idées à rebrousse-poil me parlent et qu’elles ont été l’élément déclencheur de mon envie d’écrire. Je me revendique de la génération spontanée de Maurice.

Maurice, ton dialecte fleuri éclaire toujours mes soirées.

Pas moins de 15 chapitres lui sont consacrés. A toi l’auditeur fidèle,  ils te seront tous familiers car extraits des émissions : « Le pitbull », « la cagnotte », « Le père Noël »…

Mais je veux aussi montrer mon identité en faisant un plat totalement improbable.

Il faut surprendre et rajouter ma touche d’originalité, chercher sans cesse pour trouver l’ingrédient qui va créer la surprise.

Donc ce livre, c’est aussi pas mal de chapitres qui me sont personnels. Vous pourrez aisément discriminer les deux styles entre humour et mélancolie.

 

Bsam

 

BSAM a la générosité d'offrir les fruits de la vente de son livre à Maurice Radio Libre !

 

 


Classé dans : Souvenirs - Mots clés :
aucun




mardi 24 novembre 2015 @ 21:11 Céline a dit : #1

Hello les gens,

Tout d'abord, je tiens à féliciter BSAM pour son initiative. C'est une manière bien talentueuse et généreuse de soutenir Maurice Radio Libre.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre et ses illustrations.

J'ai replongé avec délice dans des années d'écoute, des moments oubliés, une actualité qu'il nous permet de revivre.

Nous, je, faisons partie de cette "génération Maurice".

Le philosophe qui bouge sur les ondes et que nous avons suivi.

J'ai aussi lu des moments choisis de cet auditeur que j'ai pris plaisir à découvrir.

La plume est jolie, le discours intelligent.

Un grand bravo et un grand merci à toi BSAM.

lundi 07 décembre 2015 @ 21:08 Jérôme a dit : #2

BSAM est un bon chroniqueur de Maurice. BSAM reste dans le thème des émissions et fidèle à l'esprit de Maurice. Il garde les meilleurs morceaux enrichis (certains hilarants) et quelques parenthèse personnelles. Il a des phrases bien tournées et sans langue de bois. A découvrir.

jeudi 24 décembre 2015 @ 05:06 Heinrich 29 ans - Strasbourg a dit : #3

Deux convertis c'est un bon début.

mardi 06 septembre 2016 @ 19:26 Jero 42 ans - Lyon a dit : #4

Erreur de jeunesse est un recueil de 81 textes écrits par BSAM. L’auteur est, entre autres, un auditeur de Maurice Radio Libre. Pour en apprendre un peu plus sur qui est derrière ce pseudonyme, il faudra lire le livre. Ce qu’on peut dire, c’est que BSAM absorbe, cogite, étudie et à des choses à dire. Il fait l’effort de mettre en forme ses pensées pour nous les faire partager.

L’avertissement au début du livre résume la démarche de l’auteur. BSAM nous met en garde : « Je vais essayer de te prendre à contre-pied de tes certitudes. Je tenterai d’arracher ton masque souriant de tolérance et de condescendance […]». On comprend vite que la lecture n’aura ni la texture d’une pommade apaisante ni l’effet d’un massage relaxant.

Le style, non sans humour, est percutant, sans gant et sans compromis comme oseraient être les paroles bienveillantes qu’on recevrait d’un meilleur ami.

Les textes, écrits à différentes époques, relèvent du billet d’humeur, de l’éditorial, de la chronique, de l’analyse, ou de l’enquête et traitent de différents thèmes tels que certains sujets d’actualité, la société française et nos comportements, les ‘’responsables’’ politiques, la culture.

Les passages plus intimes sur la famille ou sur les expériences personnelles de l’auteur sont parfois poignants. Dans Erreur de jeunesse, on trouve aussi des révoltes, des propositions de solution et même, pour les amateurs, une mini-nouvelle. Enfin, on prend plaisir à y (re)découvrir des moments de Maurice Radio Libre.

En lisant ce livre, vous risquez de garder un goût amer dans la bouche, les illustrations de Nikko Kko renforceront peut-être cette sensation ; mais vous risquez aussi, en toute sécurité, de ne pas vous ennuyer, d’être moins dupe et d’avoir envie de développer ou de cultiver votre pensée critique.